9R Spring Drive

Spring Drive est une technologie horlogère unique. Comme toute autre montre mécanique de luxe, elle génère de l’énergie, combinée à un régulateur électronique pour offrir une précision qu’aucune autre montre mécanique ne peut atteindre.

Le développement de Spring Drive a été possible en partie parce que Grand Seiko est l’une des très rares manufactures maîtrisant l’horlogerie électronique et l’horlogerie mécanique.

Mécanisme

L’horlogerie mécanique et l’horlogerie électronique en parfaite symbiose

Les deux éléments essentiels du fonctionnement d’une montre sont sa source d’énergie et son système de contrôle du temps.

Spring Drive est un mouvement unique qui allie le couple élevé d’une montre mécanique et le système de contrôle par circuit intégré de haute précision d’une montre électronique.

Montre mécanique

Source d’énergie : 

Système de contrôle : 

Montre à quartz

Source d’énergie : 

Système de contrôle : 

ressort-moteur

Entraîné par le ressort-moteur

Comme toutes les autres montres mécaniques, le mouvement Spring Drive est entraîné par un ressort-moteur. Cette façon traditionnelle de générer de l’énergie permet à la montre d’être entièrement autonome, sans avoir recours à une pile ou à une autre source d’énergie.

Le ressort-moteur se remonte en tournant la couronne ou en bougeant le poignet, afin d’accumuler de l’énergie, qui est alors transférée aux rouages et utilisée pour déplacer les aiguilles de la montre à mesure que le ressort se déroule.

En tirant parti du couple élevé offert par le ressort-moteur, le mouvement  n’a besoin d’aucune autre source d’énergie pour déplacer sans à-coup, les longues et larges aiguilles, emblématique de Spring Drive.

Le régulateur tri-synchro

Le régulateur tri-synchro

Spring Drive utilise un mécanisme exclusif de contrôle de la vitesse qui comprend un circuit intégré, un frein électronique et un cristal de quartz.

Sans mécanisme d’ajustement de la vitesse à laquelle le ressort-moteur se désarme, il se déroulerait rapidement et la montre s’arrêterait soudainement. Pour parvenir à mesurer le temps avec précision, un mécanisme de contrôle du ressort-moteur est nécessaire.

Le régulateur tri-synchro développé par Seiko remplit cette fonction.

Comme le laisse entendre son nom, le régulateur tri-synchro utilise trois types d’énergie pour réguler les pièces mobiles et assurer la synchronisation :

1. Énergie mécanique, produite par le ressort-moteur

2. Énergie électrique, créant un signal de référence par le biais d’un circuit intégré et d’un oscillateur à quartz

3. Énergie électromagnétique, pour appliquer un frein à l’aide d’un rotor et d’un stator.

Ces trois forces travaillent en harmonie, afin de réguler le ressort et permettre le mouvement précis de l’aiguille des secondes.

Régulateur tri-synchro 

 1. Énergie Mécanique

2. Énergie Électrique

3. Énergie Électromagnétique

Génère de l’énergie électrique à partir du ressort-moteur qui se détend

Spring Drive utilise un système semblable à celui d’un phare de vélo alimenté par l’énergie électrique produite en pédalant. Un rotor relié à l’extrémité du train de rouages agit conjointement avec un stator remonté par un fil électrique pour générer de l’énergie. Dans une montre Spring Drive, le rotor, ou roue à mouvement glissant, opère huit révolutions complètes chaque seconde, générant ainsi un léger courant électrique.

Transmet un signal précis par le biais d’un oscillateur à cristal de quartz

L’énergie électrique générée par le mobile régulateur est utilisée pour activer un oscillateur à quartz et un circuit intégré.
L’oscillateur à quartz vibre à exactement 32 786 Hz et transmet un signal de référence précis au circuit intégré.

Enclenche le frein pour contrôler la vitesse

Le circuit intégré vérifie la vitesse de rotation et renvoie un signal électrique précis au mobile régulateur qui freine électromagnétiquement la rotation du rouage. Ainsi, les aiguilles de la montre se déplacent avec grande précision.

Artisanat

L’excellence de l’artisanat appliquée à l’assemblage et au réglage

Spring Drive allie le meilleur de l’horlogerie mécanique et électronique. Alors que les versions à trois aiguilles sont composées de plus de 200 éléments, les modèles qui possèdent davantage de fonctions, comme le chronographe Spring Drive, sont dotés de plus de 300 pièces, toutes assemblées à la main.

L’application d’huiles lubrifiantes favorise les interactions entre tous les composants. Les points de lubrification sont au nombre de 80 pour le calibre à trois aiguilles et de 140 pour celui du chronographe. Les huiles sont appliquées manuellement à deux reprises avec une précision qui nécessite une grande habileté.

Les plans de conception sont basés sur des tolérances au centième de millimètre. Les ultimes réglages sont effectués à la main, car aucune machine ne peut égaler le savoir-faire de nos maîtres horlogers, dont l’excellence a permis l’extrême précision de Spring Drive.

Technologie

Le temps capturé en un mouvement parfaitement glissant et continu

Spring Drive a pour signature le mouvement glissant de son aiguille des secondes.

L’aiguille ne se déplace ni avec les à-coups d’une montre à quartz ni avec le battement rapide propre aux montres mécaniques, mais bien en silence, avec mouvement continu et glissant.

L’aiguille des secondes se déplace avec une fluidité naturelle, grâce au rotor contrôlé par le circuit intégré de Spring Drive, l’équivalent du balancier des montres mécaniques traditionnelles, et qui fonctionne toujours dans le même sens de rotation plutôt qu’en un mouvement d’oscillations. Seul Spring Drive mesure le temps en un mouvement parfaitement continu.

Des aiguilles plus longues et plus larges

Les mouvements à quartz bénéficient d’une grande précision, mais en raison de leur faible couple, il leur est impossible de faire bouger des aiguilles trop larges ou longues.

Les mouvements mécaniques, eux, possèdent un couple plus élevé qui autorise l’utilisation d’aiguilles plus longues, effleurant le bord du cadran. Mais ils ne parviennent pas à égaler le niveau de précision des mouvements à quartz.

Spring Drive allie la précision d’une montre à quartz et le couple d’une montre mécanique : il est donc possible d’avoir une montre avec de longues aiguilles et la grande précision exigée par les normes Grand Seiko.

Une précision de ±15 secondes par mois

Le mouvement Spring Drive est alimenté par un ressort-moteur, mais l’ajout d’un oscillateur à quartz pour le contrôle de la vitesse lui permet d’offrir une exactitude remarquable de ±15 secondes par mois, soit une seconde par jour.

Après un ultime réglage spécial effectué par nos maîtres horlogers, les calibres 9R01, 9R96, 9R16 et 9R15 améliorent encore la précision de Spring Drive, avec une précision mensuelle de ±10 secondes, soit une marche diurne de seulement une demi-seconde par jour.

8 jours de réserve de marche

Spring Drive ne se démarque pas seulement par sa grande précision ; ce mouvement offre aussi une efficacité de remontage exceptionnelle et une réserve de marche plus longue. En effet, le calibre 9R01 est doté d’une remarquable réserve de marche de huit jours.

Pour parvenir à la réserve de marche de huit jours (192 heures) du calibre 9R01, la conception  traditionnelle comprenant un seul barillet a été modifiée. Trois barillets sont maintenant disposés l’un à la suite de l’autre, offrant ainsi une capacité accrue.

Le calibre a également été conçu de manière à optimiser l’efficacité énergétique en réduisant la friction entre les pièces, phénomène qui provoquerait des pertes de transmission de l’énergie issue du ressort-moteur.

Un chronographe armé par un ressort-moteur, le plus précis jamais conçu

Grâce au mouvement glissant de l’aiguille des secondes, le chronographe Spring Drive mesure parfaitement le temps écoulé, et non à une fraction de seconde près. Doté d’une roue à colonnes et d’un embrayage vertical qui offrent un fonctionnement précis du poussoir, le chronographe Spring Drive mesure jusqu’à 12 heures avec une précision d’une seconde par jour.

Un circuit intégré ultra-économe qui consomme seulement 1/300 000 000e de l’énergie d’une LED

Le circuit imprimé du mouvement Spring Drive utilise une technologie de revêtement au silicium baptisée « silicium sur isolant » (SOI, Silicon On Insulator) afin de réduire la consommation d’énergie.

Leader en gestion de l’énergie, en électronique et en micro-ingénierie, Seiko a conçu un circuit intégré ultra-basse consommation qui consomme seulement 1/300 000 000e de l’énergie d’une LED de 10 watts. Cette avancée technologique, associée à d’autres progrès, offre à Spring Drive une réserve de marche de 72 heures.

Un rotor performant qui augmente la réserve de marche

Au cœur du régulateur tri-synchro se trouve un rotor dont l’efficacité contribue à la réserve de marche de 72 heures. Le secret réside dans la technique d’enroulement de la bobine, grâce à laquelle le fil est si bien entroulé et si précisément aligné que 25 000 tours sont possibles.

Notre histoire

C’est le choix résolu de l’excellence qui donne naissance à Grand Seiko en 1960. Pendant son développement et depuis lors, l’idée qui motive les concepteurs et les ingénieurs est que Grand Seiko doit être le reflet de la montre « idéale », avec des normes de précision, de durabilité et de beauté qui en feront la meilleure du monde.

lire

9R Spring Drive

Calibre 9R01

Calibre 9R65

Calibre 9R66

Calibre 9R86

Montres 9R Spring Drive