Vol.5 Une structure unique pour une montre à quartz

Vol.5 Une structure unique pour une montre à quartz

PARTIE 1

Le secret d’une Grand Seiko âgée de 30 ans

Comment fabriquer une montre qui durera toute une vie

Les Japonais ont un adage “yudan taiteki,” qui signifie “la négligence est un terrible ennemi.” Le mot pour négligence (yudan) est la combinaison de deux signes japonais signifiant “hors” et “huile.” On dit que cette expression trouve son origine dans une injonction aux temples, de veiller à ne jamais se trouver à court d’huile, de sorte que la lumière du Bouddhisme ne cesse jamais de briller. Ces moines Bouddhistes étaient alors probablement loin de se douter que leur avertissement serait repris à leur compte par de grands maîtres horlogers. Un manque d’huile lubrifiante provoquera des frictions entre les nombreuses pièces mobiles, qui auront pour effet l’usure des pièces et la détérioration de la montre. L’huile est la clé d’une résistance de longue durée pour toute montre analogique, qu’elle soit mécanique ou à quartz.

Un jour, l’équipe chargée de développer le Calibre 9F a entendu parler d’une Grand Seiko de première génération qui contenait toujours de l’huile, et ce depuis près de trente ans, sans que le fond du boîtier ne semble avoir été ouvert. Bien que personne ne sache depuis quand cette montre fonctionnait, ils ont réussi à comprendre comment elle avait pu rester huilée. Le secret résidait dans la façon dont la montre avait été lubrifiée.

Il était d’une manière générale admis qu’un mouvement à quartz ne nécessitait pas de système de lubrification particulier, étant donné le peu de force à laquelle sont soumis les rouages, par comparaison à ceux d’un mouvement mécanique. Les ingénieurs chargés de développer le Calibre 9F ont voulu vérifier cette hypothèse dans leur détermination à élever la résistance de leur calibre au degré le plus haut possible. Ils ont réfléchi à plusieurs solutions possibles en étudiant les systèmes de rétention d’huile intégrés dans les mouvements mécaniques Grand Seiko. L’équipe est arrivée à la conclusion que la longévité du Calibre 9F serait améliorée s’ils parvenaient à élaborer un système dans lequel le pivot serait protégé, soutenu par un ressort et deux rubis, entre lesquels l’huile lubrifiante viendrait remplir l’espace vide.

La solution s’appelait Diafix. Diafix est un système de rétention d’huile qui avait été créé pour la montre mécanique Seiko Crown de 1959. Ce système a été repris pour Grand Seiko et a fini par jouer un rôle crucial également dans le calibre 9F, mouvement à quartz.

L’utilisation de Diafix dans le calibre 9F est un autre exemple de la force des synergies entre les compétences des experts de Seiko en matière d’horlogerie mécanique et électronique. À l’instar de l’utilisation d’un ressort pour garantir que l’aiguille des secondes, dans le calibre 9F, s’aligne parfaitement sur son index, l’adaptation d’une technique issue de l’horlogerie mécanique a rendu possible la création du meilleur calibre à quartz qui soit. Le calibre 9F ne se devait pas seulement d’être un mouvement à quartz de haute précision ; il devait également répondre aux critères de résistance et de longévité propres au nom de Grand Seiko.

 

 

PARTIE 2

En savoir plus sur le Calibre 9F

Caliber 9F avec Diafix
Caliber 9F avec Diafix

Qu’est-ce que Diafix?

Diafix est un système conçu pour les montres mécaniques, qui s’est aussi avéré être une manière idéale de garantir la longévité du calibre à quartz Grand Seiko. Le contre-pivot est maintenu par un ressort anti-choc en forme de « U » sur le rubis inférieur guidant le pivot. Ce système permettant de retenir le rubis inférieur et le contre pivot à distance constante, la quantité d’huile lubrifiante peut être maintenue à un niveau précis. Bien entendu, cela ne signifie pas que la montre n’aura jamais besoin de maintenance, mais la spectaculaire amélioration dans la rétention d’huile apportée par Diafix, la protège de problèmes qui pourraient affecter la justesse de la montre dans le temps.

Une plaque résistante à l’aimantation qui agit comme un paratonnerre.
Une plaque résistante à l’aimantation qui agit comme un paratonnerre.

Protéger le mouvement des champs magnétiques

Dans une montre, le magnétisme est autant l’ennemi de la précision que le sont les frictions entre les pièces mobiles. Nous avons autour de nous de nombreux aimants permanents ; dans les télévisions, les téléphones portables et même dans les fermoirs magnétiques des sacs à main, qui tous peuvent avoir un impact néfaste sur le niveau de précision de tous les mouvements horlogers, mécaniques comme à quartz. Afin de protéger le mouvement calibre 9F de ces champs magnétiques, on utilise une plaque résistante à l’aimantation. Cette plaque anti magnétique conçue en fer doux ne repousse pas les champs magnétiques comme un bouclier, mais agit comme un “paratonnerre” contre le magnétisme. Grâce à cela, le Calibre 9F peut être exposé et résister à des champs magnétiques de 4,800A/m, atteignant ainsi un niveau de performance anti magnétique conforme aux normes ISO, même pour les montres de plongée.

Un boîtier conçu pour être robuste
Un boîtier conçu pour être robuste

La platine. Deux fois plus épaisse pour une durabilité quatre fois supérieure.

Un Calibre 9F Grand Seiko est lourd quand on le prend dans le creux de la main. Une des explications à ce poids réside dans l’épaisseur de la platine. La platine d’un mouvement horloger est comme le châssis d’une voiture ; c’est la structure de base qui supporte et apporte de la stabilité au mouvement. Il a été décidé que la platine du calibre 9F serait deux fois plus épaisse que celles communément utilisées dans les mouvements à quartz, avec la conséquence qu’il soit quatre fois plus solide. Fidèles à leur objectif de créer une montre à quartz ayant la fiabilité à long terme exigée par Grand Seiko, les ingénieurs ont fait le choix de sacrifier deux des atouts évidents d’un calibre à quartz que sont la légèreté et la minceur, au profit d’une résistance aux chocs, et d’une pérennité accrues pour leur nouveau mouvement.

PARTIE 3

25 ans après, une durée de vie jamais démentie.

Le 25° anniversaire du Calibre 9F est célébré par une création qui reflète la robustesse du must du mouvement à quartz.

Grand Seiko SBGV247 (réservé au marché japonais)

Une édition limitée imaginée pour fêter le 25° anniversaire du Calibre 9F. Sa résistance transparait dans chaque détail, des 20 bar d’étanchéité à une endurance anti magnétique de 16,000A/m, une couronne vissée, et un bracelet en nylon CORDURA® 1680D léger et solide. Mouvement à quartz. Boîtier en acier inoxydable 40.0 mm. Édition limitée à 1,000 pièces.

Grand Seiko SBGV245 (réservé au marché japonais)

Étanchéité 20 bar et résistance magnétique 16,000A/m. Couronne vissée et bracelet en nylon CORDURA® 1000D. Mouvement à quartz. Boîtier en acier inoxydable 40.0 mm.