Vol.5 Le mouvement mécanique légendaire est réinventé

PARTIE 1 : RE-INVENTION

L’arrivée de la nouvelle génération des mouvements mécaniques Grand Seiko

Dès sa commercialisation en 1993, le mouvement à quartz 9F de Grand Seiko a été salué comme la montre à quartz par excellence, dans la digne tradition de Grand Seiko. Une fois cette mission accomplie, au début des années 90, l’équipe de Grand Seiko s’est tournée vers les calibres mécaniques. L’accueil favorable réservé à un modèle mécanique plat dénommé U.T.D. (Ultra Thin Dress), en commémoration du 110e anniversaire de Seiko en 1991, a été une source de grand encouragement pour l’équipe tout comme le succès continu des calibres mécaniques de gamme moyenne de Seiko.

Les 52 pièces utilisées avec succès pour King Seiko dans les années 1970 ont été sélectionnées pour servir de base au mouvement. Avec 28 800 alternances par heure, avec un calendrier et d’une épaisseur de seulement 3,9mm, ce mouvement ultra performant obtint la certification chronométrique de la Japan Chronometer Inspection Institution.

En s’appuyant sur les dernières technologies de fabrication, beaucoup plus avancées, le nouveau mouvement, dénommé calibre 4S35, a été achevé en 1992.

Le succès remporté par les séries Calibre 4S a motivé l’équipe de Grand Seiko à développer un calibre pour une montre de précision qui surpasse la norme mondialement acceptée. Afin d’atteindre cet objectif ambitieux, l’équipe a toutefois réalisé la nécessité de concevoir un mouvement totalement nouveau.

SBGR001, la première montre Grand Seiko dotée du nouveau calibre 9S, marqua un nouveau chapitre dans l’histoire de Seiko. Commercialisée en 1998, elle remplit les nouvelles normes de plus grande précision de Grand Seiko de -3 à +5  secondes par jour.

1971

King Seiko

La montre qui posa les bases d’une nouvelle génération de montres-bracelets mécaniques.

Le chronomètre King Seiko a été commercialisé en 1971. Caractérisée par 28 800 alternances par heure, elle obtint la certification chronométrique de la Japan Chronometer Inspection Institution.

Seiko 4S35

1992

Seiko 4S35

Un mouvement automatique plat qui a suscité une large reconnaissance et ouvert la voie à la création du calibre 9S. Il possède un fond de boîtier transparent laissant apparaître la finition détaillée.

U.T.D. (Ultra Thin Dress), 1992

U.T.D. (Ultra Thin Dress), 1992

Commémoration du 110e anniversaire de Seiko.

Un mouvement automatique plat qui a suscité une large reconnaissance et ouvert la voie à la création du calibre 9S. Il possède un fond de boîtier transparent laissant apparaître la finition détaillée.

PARTIE 2 : NOUVELLE VALEUR

Établir de nouvelles normes

Les nouveaux mouvements 4S ont été soigneusement ajustés et satisfont la norme mondiale de précision. 500 de ces mouvements spécialement ajustés ont été fabriqués, mais l’accueil favorable reçu par ces montres ne constituait pas le résultat le plus important. L’équipe Grand Seiko a alors le désir d’aller plus loin ; beaucoup plus loin. Ils ont établi une nouvelle norme qu’ils considéraient honorer la tradition Grand Seiko et entrepris de créer une montre qui répondrait à cette attente. Coïncidant avec la commercialisation du calibre 9S, la nouvelle norme Grand Seiko a été diffusée en 1998 et prévoyait un taux de précision moyen de -3 secondes à +5 secondes par jour, 6 positions différentes de tests sur 17 jours de tests, une norme Grand Seiko plus exigeante que la norme mondiale reconnue. Telles étaient les normes extrêmement pointues que devaient satisfaire le calibre 9S, le nouveau mouvement mécanique exclusivement développé par Grand Seiko.

Pour réaliser cette nouvelle norme Grand Seiko, il a été nécessaire de concevoir un nouveau calibre, de créer un nouveau design et de nouvelles techniques de fabrication.

Le calibre a été conçu en utilisant un système CAO-FAO développé par Seiko Instruments permettant au 9S d’être le premier calibre à réunir ces avantages. Des études sur les nouveaux engrenages et des simulations des trains de rouages ont été menées et comparées aux anciens matériaux de design, et à l’aide de ces données, l’équipe de Grand Seiko a pu rapidement progresser dans la production de prototypes. Grâce à l’intervention de nouveaux alliages pour les ressorts, le développement d’un nouveau balancier et l’introduction d’une nouvelle courbe dans la configuration du spiral, le calibre 9S était capable de satisfaire la nouvelle norme de Grand Seiko et d’atteindre un niveau de précision qui était digne du nom de Grand Seiko.

En novembre 1998, deux modèles dotés du mouvement 9S ont été lancés. Ce fut un moment historique qui marqua une nouvelle ère pour Grand Seiko.

Les calibres 9S5 avec calendrier ont un nouveau balancier. Le mouvement bénéficie de finitions soignées, avec un design en forme de vague sur le pont et le rotor. (Le modèle sur la photo est le Calibre 9S56 avec une fonction GMT)

One new standard. Two new designs.

Le design classique de 1998

L’héritage de Grand Seiko s’est reflété dans le design classique. Fabriqué en or 18 carats, avec un double saphir incurvé.

Le design contemporain de 1998

L’héritage de Grand Seiko s’est reflété dans le design classique. Fabriqué en or 18 carats, avec un double saphir incurvé.

PARTIE 3 : NOUVEAU PRODUIT

Une tradition en constante évolution.

NOUVELLE ÉDITION 2017

Grand Seiko SBGR251

C’est un chef-d’œuvre qui a repris le design de la première montre Grand Seiko. Avec une combinaison chromatique de couleurs centré sur un cadran argenté, elle se porte à toutes les occasions, qu’elles soient décontractées ou formelles. Dotée d’un Calibre 9S65, elle possède une réserve de marche de trois jours. Le fond de boîtier transparent permet d’observer la beauté du mouvement. Remontage automatique. Un boîtier de 37,0 mm en acier inoxydable.

Dès la commercialisation du calibre 9S, son importance a été reconnue par les fans de Grand Seiko et les experts en montres. Ils considéraient que le calibre, tout en héritant des qualités traditionnelles de Grand Seiko, était innovant et hautement perfectionné. Les concepteurs avaient atteint leur objectif ; 9S incarnait la tradition et l’innovation que Grand Seiko avait toujours défendues. C’était l’évolution parfaite d’un calibre classique.

L’introduction de 9S55 en 1998 n’était que le début. Sur cette plateforme, plusieurs autres calibres Grand Seiko ont été présentés, notamment une version GMT en 2002 et le calibre à haute fréquence 9S85 en 2009. Le calibre de base des séries 9S5 a été complété par une réserve de marche de trois jours en 2010 donnant lieu aux séries 9S6. Le mouvement à haute fréquence GMT introduit en 2014 a été primé pour Grand Seiko lors du Grand Prix de Genève en 2014.