Vol. 9 Le calibre à quartz GMT. Une nouvelle percée, 25 ans après.

Partie 1

La fonction GMT : une complication qui pourrait sembler anodine au premier abord, mais qui confronta Seiko à relever un défi de taille.

Le composant ayant permis de rendre tout ceci possible

Lorsque le Calibre 9F a été créé en 1993, les concepteurs et les ingénieurs savaient qu’il était fondamental de garder à l’esprit combien il est important pour les voyageurs internationaux de disposer d’une montre capable d’être réglée sur un autre fuseau horaire sans perdre de son extraordinaire précision 

D’ailleurs, les concepteurs avaient déjà décidé depuis le début d’inclure une fonction GMT qui répondrait à cette exigence. Nobuhiro Koike, qui dirigeait à l’époque l’équipe de développement du calibre 9F86, explique ce concept de la manière suivante : 

« Lorsque vous vous rendez dans un pays situé dans un fuseau horaire différent, vous réglez votre aiguille des heures sur l’heure locale. Cela ne pose peut-être pas un problème pour une montre ordinaire, mais pas pour nous : le calibre 9F étant synonyme de précision, il devait être capable de conserver avec exactitude son taux de précision annuel. Même si la montre a été réglée pour être précise à la seconde près, lorsque la couronne est tirée pour régler l’heure, la montre s’arrête et par conséquent perd du temps. Afin de maintenir la précision extrêmement élevée pour laquelle nous avons travaillé si dur, nous avons pensé qu’une bonne approche consisterait à inclure une fonction GMT permettant de régler l’aiguille des heures, tandis que la montre est en marche. »

Koike s’exprime en connaissance de cause, étant donné qu’il était membre de la première équipe de développement du calibre 9F dans les années 1990. Il est ainsi facile d’imaginer sa frustration et celle de son équipe lorsqu’ils ont découvert que ceci était techniquement impossible à l’époque. Le mécanisme de changement de date instantané du calibre 9F et la fonction permettant de régler individuellement chaque aiguille, qui est synchronisée avec ce dernier, avaient besoin pour fonctionner, d’être agrémentés d’un petit ressort appelé sautoir. Mais, malheureusement, l’équipe ne parvenait pas à fournir à l’aiguille des heures la force dont elle avait besoin.

Vingt-cinq ans se sont écoulés depuis. Koike, maintenant chargé du développement d’un nouveau calibre 9F, n’avait jamais abandonné son rêve. Mais le même problème persistait : la solution résidait donc dans la conception d’un sautoir capable de fournir la force nécessaire. Cependant, il savait que les méthodes de fabrication traditionnelles ne lui auraient pas permis de façonner ce composant et de lui conférer ainsi la force requise. Pour résoudre ce problème, Koike décida alors de confier cette tâche à l’équipe chargée de la technologie de production des composants du Shinshu Watch Studio. Et en 2018, ce qui représentait pour la première équipe de Koike un défi insurmontable venait d’être résolu par la nouvelle équipe.

« La clé du développement de notre calibre 9F86 était entièrement dépendant ce petit composant. Nous ne pouvons pas encore vous révéler comment celui-ci a été réalisé, mais je pense personnellement que le calibre 9F est maintenant encore plus proche de la perfection grâce à l’ajout de la fonction GMT », déclare Koike.

Partie 2

L’histoire fantastique du calibre 9F 

Des experts de tous les aspects de l’horlogerie se réunissent pour créer l’excellence

Le Shinshu Watch Studio : le foyer de l’innovation horlogère

Le Shinshu Watch Studio, situé dans l’usine Seiko Epson Shiojiri au centre du Japon, est une « manufacture » horlogère entièrement intégrée, où travaille une équipe formée de concepteurs, d’ingénieurs et de maîtres horlogers dévoués qui possèdent toutes les compétences requises pour être capables de créer certaines des plus belles montres du monde, des Grand Seiko, bien sûr. Les origines de l’atelier remontent à plus de soixante-dix ans, lorsque l’usine Daiwa Kogyo a été fondée pour fabriquer et assembler des composants de montres. Elle a ensuite fusionné avec l’usine Daini Seikosha Suwa pour devenir Suwa Seikosha. Cette société a créé plusieurs chefs-d’œuvre mécaniques légendaires, dont la Lord Marvel, la Crown et la première Grand Seiko, ainsi que la première montre à quartz au monde, la Quartz Astron. Aujourd’hui, la société est connue sous le nom de Seiko Epson et son activité horlogère est axée sur les montres émanant de la technologie de pointe, mais aussi sur les remarquables calibres Spring Drive et Quartz 9F.

En règle générale, un fuseau horaire couvre 15 degrés de longitude.

Une fonction GMT pour les globe-trotteurs

La fonction principale d’une montre GMT (Heure Moyenne de Greenwich) est d’afficher simultanément l’heure locale du porteur et l’heure actuelle dans un autre fuseau horaire. Cette fonction a surtout été créée pour ceux qui voyagent fréquemment à l’étranger. Il existe de nombreuses façons d’incorporer cette fonction, mais dans le cas du calibre 9F86, une aiguille des 24 heures a été ajoutée au cadran traditionnel à trois aiguilles. Par exemple, lorsqu’un voyageur se rend à Hong Kong au départ du Japon, il lui suffit de tirer la couronne d’un cran, puis de la tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et de faire reculer l’aiguille des heures d’une heure. Ainsi, l’aiguille des 24 heures affiche l’heure qu’il est au Japon, tandis que l’aiguille des heures indique l’heure de Hong Kong. De cette manière, l’aiguille des secondes continue de tourner, sans compromettre le taux de précision élevé du calibre 9F86.

Le mécanisme permettant de régler indépendamment l’aiguille des heures

Le sautoir des heures, la clé de la fonction GMT

La fonction GMT du calibre 9F86 est incarnée sur le cadran par l’aiguille des 24 heures. Si la montre conserve son incroyable précision, c’est parce qu’elle dispose d’une fonction spéciale, lui permettant de régler l’aiguille des heures indépendamment de toutes autres aiguilles. En utilisation normale couronne non tirée, le moteur pas-à-pas déplace les quatre aiguilles ensemble ; mais lorsque la couronne est tirée d’un cran et tournée, l’aiguille des heures uniquement avance ou recule d’une heure. C’est pour cela que le sautoir des heures, joue un rôle crucial. L’aiguille des heures se déplace ainsi sans à-coups et avec précision grâce à la puissance que lui fournit le couple moteur. Le sautoir ne doit en aucun cas altérer le passage des heures normal, c’est là où réside le subtil équilibre des forces entre le couple moteur et le sautoir, ce composant témoigne ainsi de la réussite du Shinshu Watch Studio à relever ce défi qui semblait impossible. Et peut-être qu’un jour Koike nous dévoilera le secret de ce composant.

Partie 3

Le calibre 9F86 : le cœur d’une montre GMT sans compromis

Depuis sa création en 1993, le calibre 9F est peut-être le mouvement à quartz le plus avancé au monde. Dorénavant, il dispose de la fonction GMT, qui s’ajoute ainsi à toutes les autres fonctionnalités principales de ce calibre. Et même s’il a fallu attendre 25 ans pour profiter de cette innovation, cela en a valu amplement la peine.

ph_page3_secA_1_pc.jpg

Nouveautés 2018

Grand Seiko SBGN001

L’aiguille jaune GMT contraste avec un cadran entièrement recouvert des symboles GS et 9F répétés en série, se déployant en un motif radial. Cette montre, à l’allure décidément sportive, promet la traditionnelle haute lisibilité qu’a toujours garantie Grand Seiko, renforcée par l’utilisation de deux couleurs sur la lunette intérieure pour distinguer la nuit et du jour. La scintillante étoile à cinq branches sous l’inscription « GMT » atteste que ce mouvement se targue d’une précision sans égale. Le mouvement offre une précision de ± 5 secondes par an. Mouvement à quartz. Boîtier de 39 mm en acier inoxydable. Édition limitée à 800 exemplaires au monde.

Grand Seiko SBGN007

L’aiguille GMT en or et les chiffres arabes entre les index indiquent que cette montre abrite le dernier calibre GMT : le 9F86. Son cadran vert foncé arbore un motif célébrant le 25e anniversaire du calibre 9F, qui anime cette montre exclusive. Le mouvement offre une précision de ± 5 secondes par an. Mouvement à quartz. Boîtier en acier inoxydable de 40 mm. Édition limitée à 1 200 exemplaires au monde.